Construire un établi de couture

Construire un établi de couture

Cela fait des mois maintenant que je travaille, penchée comme une malheureuse au dessus d’une table en guise d’établi de couture. Un dos, j’en ai qu’un, alors j’ai décidé de lui trouver un établi à sa mesure. J’ai sillonné internet à la recherche de ce qui correspondrait à mes besoins et j’en suis arrivée à la conclusion qu’il m’allait falloir construire un établi de couture. Ce serait le comble que je crée des choses aux mesures des autres mais pas aux miennes ! Me voilà donc partie dans une nouvelle aventure.       

Pour les matières premières j’ai rapidement trouvé mon bonheur chez Leroy Merlin. Des planches en pin, des poutres en chêne, et du MDF bien épais à la coupe. J’ai fait mon petit plan avant d’aller au magasin pour connaître les mesures exactes dont j’avais besoin. Il n’y a rien de pire qu’acheter 2m de bois et une fois rentrée de se rendre compte qu’il en fallait 2m10…

Notez que ce qu’il y a de bien, chez son Altesse Merlin c’est les établis de coupe mis à disposition (en plus du café ) parce que du coup, une fois le matériel acheté, j’ai pu couper directement mes planches et mes poutres à la mesure qu’il me fallait. Pas besoin de sortir les outils à la maison et mettre de la sciure partout, nada! Emballé, c’est pesé ! Enfin pesé… Autant scier du pin, j’adore, c’est du beurre ! Autant le chêne… J’ai eu une pensée nostalgique pour la scie circulaire de mon père. Je savais que c’est un bois dur, c’est bien pour ça que je l’avais acheté: pour soutenir mes fesses si il m’arrive de monter sur l’établi! Mais bonjour la misère pour le scier à la main. Heureusement j’avais une bonne âme pour me relayer, sinon j’aurai eu des ampoules en souvenir !

Vient ensuite l’assemblage. Avec notamment des vis de 10cm de long (faut que ce soit solide !), et une perceuse. (Parce que visser directement dans du chêne… Nope.) Bien sûr, c’est là que l’on se rend compte d’une petite erreur sur les plans, et que les planches en pin vont devoir être raccourcies de 2cm… Ha..Ha….Ha…. -_- » Il est donc temps de sortir à nouveau la scie et l’aspirateur ! Youpi ! (Ceci dit, heureusement que c’était pas les poutres en chêne qu’il fallait re-scier…)

Et donc après moult sciages, perçages, et vissages… Tadaaaa ! Un établi était né !

Pour la surface de travail, j’ai collé des plaques de liège phonique que j’ai acheté en rouleau de 4mm d’épaisseur. Deux couches de liège avec de la colle à bois, et une finition au papier kraft encollé sur le côté pour qu’aucun tissu n’accroche ni ne glisse. Mes épingles n’ont qu’à bien se tenir !

 

3 Avis

  1. Ruben 2 années ll y a

    Superbe ! Bel établi, vivement que tu me fasse des chemises sur mesure maintenant que tu as un espace de travail en règle ! 😉

  2. Emeline 2 mois ll y a

    Bonjour,

    Je suis tapissière à domicile et je cherche moi aussi à me construire ma table d’établi.
    La votre est sensas’
    Avez vous quelques dimensions à me fournir?

    Merci d’avance

    Emeline

    • Auteur
      admin 4 semaines ll y a

      Le plateau du dessus mesure 1m40 (largeur moyenne d’un lé) sur 1m20. C’est une plaque de MDF sur laquelle j’ai collé des plaques de liège (le tissu glisse pas, et pratique pour enfoncer les épingles.) Le plateau du dessous sur lequel repose les rouleaux de tissus c’est du MDF aussi, 80cm par 1m. J’ai fait découper le MDF chez leroymerlin directement. Pour les supports c’est du chêne massif, même fournisseur. Je voulais que l’établi arrive à hauteur de mon nombril pour pas avoir mal au dos et avoir une bonne position, donc à voir selon vos mensurations je dirai. Les roues je les ai trouvé à Action. J’espère que ça vous aidera. (désolée pour le retour tardif!)

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*